Perrine Huon a ému beaucoup de lecteurs avec son premier témoignage, Trop jeune pour mourir (Michel Lafon, 2005), où elle relatait son long combat, entre 18 et 23 ans, contre la leucémie. Les dernières pages du livre célébraient la joie d’être en vie et son mariage avec Renaud, son jeune compagnon qui l’avait tant soutenue. Hélas, la radiothérapie avait détruit les ovaires de Perrine, et elle ne parvenait pas à  » faire le deuil de l’enfant biologique qu’elle n’aurait jamais « . Dix ans plus tard, c’est tout naturellement qu’elle rejoue du clavier pour nous raconter la difficulté de l’après cancer, la stérilité puis l’adoption de ses enfants du bout du monde. Le ton est franc, sans concession y compris pour elle-même. Le livre « C’est pas grave, t’as qu’à adopter… » paraîtra le 16 avril 2015 aux Editions Michel Lafon.

Perrine Huon est née le 22 janvier 1982. L’écriture a toujours fait partie de sa vie.

NB : oui oui je sais je parle de moi à la troisième personne…M’en fait c’est que j’ai tout simplement fait un copié-collé de ce qu’à écrit mon éditeur. Pour en savoir vraiment plus sur moi il faut lire mes livres 😉